forum yaoi consacré a st seiya NC-17
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]   Dim 13 Fév - 11:32

    C'était une journée comme toutes celles que Thanatos connaissait. Le Dieu se réveillant dans son large lit baldaquin, enroulé dans ses couvertures. Il prit divinement son temps pour s'étirer, comme un chat cherchant une position parfaite, faisant craquer les os du corps qu'il possédait. Puis, il tendit ses mains, comme un chef d'orchestre. Et dans des mouvements gracieux et de tapotement de doigts dans de vide, il commença à s'imaginer être un pianiste. Ce qui pouvait paraître un entrainement musculaire, un danse débile des bras ou tout simplement une envie de jouer d'un instrument de musique, se révélait beaucoup plus mesquin. La douce mélodie, un grand classique, se révélait être un des doux instants où Thanatos s'éclatait à tuer des humains. Il chantonnait calmement, pensant fébrilement à chacune des morts qu'il imposait sur ces cafards miteux sur Terre: accident de la route-arrêt cardiaque- overdose- dépression-suicide- oh une poussette mal placée tient- et puis cet imprudent qui traverse la route- enfin cette idiote qui va dans des rues très risqués- et puis ces guerres au lointain -viole par ci- mort naturel par là- enfin non, pas mort naturelle, ça il laisse ce genre de mort débile à son confrère tout aussi exaspérante; disons plutôt présumé mort naturel, mais dans le fond, un bon scénario macabre- maladie et on en passe. Tout ces morts qui l'amusait, le mettait de bonne humeur; comme un dessin animé mis à un enfant ou un bon film comique. Il se positionna comme une étoile de mer, regardant le plafond.*

    «  Bon.... On se motive! » * répliqua t'il en restant sur les couvertures, ne bougeant pas d'un trait. Fainéant? Absolument pas, juste qu'il aime se prélasser pendant des heures dans un lieu confortable et il n'y avait rien de mieux que son lit. Bon d'accord, il a le réveille lent. Il finit par faire apparaître un écran holographique au dessus de sa tête; pendant que les nymphes lui apportent sa coupe de fruits et le nectar des dieux. Il ne prit pas la peine de se lever, se redressant simplement pour bien se mettre contre les oreillers. Un jeune homme se détacha du groupe de demoiselles, avançant sur le lit, pour s'asseoir à ses côtés et lui tendre son verre de vin. Sa Divinité le calculant à peine, en attrapant le récipient pour s'humidifier le bout de ses lèvres.*

    «  Toujours aussi peu actif, en enfer! Ça en devient presque d'un ennui mortel! » * grommela le Dieu; décidant de changer de chaine pour se retrouver à présent sur Terre, zappant de pays en pays, puis, décidant de voir si le petit nabot avait réapparut sur Terre. C'est que foi de fierté divinité, il avait quelques légers points à régler à le poney. Par réflexe, il fit craquer d'ailleurs ses doigts, essayant de voir où il se trouvait. L'une de ses mains allant chercher une pomme, qu'il croqua à pleine dents, tout en zoomant vers le lieu où il y reconnaissait parfaitement son cosmos*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]   Lun 14 Fév - 1:55

Seiya s'était lever très tot, comme chaque matin pour s'entrainer. A peine debout, il enfile son pantalon et son pullover, les matins sont très frait encore. Buvant un verre de lait, il partie donc courire pendant environs une heure a Rodario. Il aimait courire ainsi, pour renforcer les muscles de ses genoux. mais aussi , car il aime se dépenser. Après la guerre contre Hadès, il ne se baguarrer presque plus, ça devenait même presque ennuyeux. Mais malgrès celà, il remercie chaque jour la Déesse Athéna de lui avoir redonner la vie. Il a presque une vie banal, il commence a s'ennuyait doucement. Il leva les yeux au ciel et admira les étoiles tout en courant, elles étincelaient de milles feux. C'était un plaisir pour lui de courire a ce moment, tout était calme. Tout le monde dort encore. Après se petit temps, il se dirigea vers la mer, il aimait s'y balader, a cette heure, c'était vraiment calme, juste le bruit des vagues. Arrivant sur le lieux, il observa les étincelles sur l'eau, ce sont les étoiles et la lune qui la firent miroiter ainsi. Il aimait regarder le lever de soleil.

Après environs une demis heures de course le long de la plage, il s'assied par terre et regarda le soleil se lever doucement. Le ciel prenant une teinte roser, variant au rouge, orange, jaune et argenté. Lorsque le Soleil fut plus haut dans le ciel, il se leva et commença a faire des exercices, se penchant, posant la main droite sur celle de gauche, ainsi de suite en inversent, pendant environs une vingtaine de fois. Une fois qu'il a finit, il se mit a faire des pompes, sur un bras et inversent en se levant. Lorsqu'il eu finit tout ça, il eu alors assez chaud, il enleva son haut et ses chaussures, et alla dans l'eau. Les vague se jetant sur son torse. Elle était certes très froide, mais ça le raffraichissait. Le t-shirt collant sur son torse et devenant transparent. Plongeant la tête sous l'eau, il l'a ressortie aussitot, pensant
. <<Brrr, elle est vraiment trop froide, vaudrai mieux que je rentre.>> Sur ce, il sortie de l'eau et alla chercher son pull et ses chaussures, se dirigeant vers son appartement.

Il monta les marches, puis arriver en haut, a la rempart il vit au loin une silouhette, plissant les yeux pour mieux voir, mais ne le reconnait pas.
<<Qui est ce ?>> Songea t il, alors il redescendit et s'approchant, il reconnu la silouhette de Thanatos. Surpris, il se demanda <<Que vient il faire ici ?>> Il n'arrivait pas a comprendre pourquoi le Dieux, venait ici sur terre. Il sourit doucement, pour lui ça allait surement être l'occasion de se baguarrer un peu, de se défouler. Thanatos n'est pas du genre a venir ici pour discuter avec un ami, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]   Lun 14 Fév - 14:14

    * Alors ce poulain était de retour! C'était vraiment l'élément parfait pour lui faire tirer une soupe à la grimace devant son jumeau. Enfin, il ne risquait pas de le croiser, sa divinité jumelle était encore plus accrocs au lit que lui. C'est limite s'il était imbattable à ce niveau. Thanatos le trouvait extrêmement attendrissant dans ces moments, passant des fois quelques dizaines de minutes à le contempler; même s'il n'avouait jamais être vraiment sous le charme et préférait briser cet instant « rêvasserie » en le traitant de «  loque » ou de «  phoque affalé sur son rocher »; ce qui forcément provoquait une dispute pour une taquinerie de la part du Dieu de la Mort. D'ailleurs, il était terriblement tenté par moment de venir le voir et de se jeter comme une grosse masse sur lui. Mais bon, ça ne ferait que renforcer son côté joueur et enfantin que son air divin et ses millénaires d'existences derrière lui. C'est que mine de rien, il n'était pas devenu gâteux avec l'âge et trouvait toujours des moyens sadiques pour flatter son égo.

    Ainsi, il se réserva de lui faire un léger accueille comme il se devait à ce Seiya. Oh ça non qu'il n'avait pas oublié certains évènements et était motivé pour régler son compte avec le poney ailé pour lui faire comprendre que toucher à l'un de ses divins poils, c'était une terrible erreur de sa part. La divinité se prépara, s'habillant d'une de ses étoffes sombres et prit le temps de coiffer un minimum ses cheveux rebelles. Il finit par se téléporter sur Terre, arrivant non loin d'où Seiya se trouvait, l'observant et l'écoutant. Décidément, sa voix était toujours aussi agaçante et l'envie de jouer les médecins et lui arracher les cordes vocales étaient plus que tentant. Il ne put aussi s'empêcher de s'imaginer de quel manière il allait le saluer. La première vision étant forcément de courir comme un enragé et de lui foutre un pain en pleine face - en espérant battre le record de lancé de nain-: mais c'était indigne d'un Dieu de son niveau. La seconde de s'approcher de lui et faire mine de le saluer poliment, profitant de la proximité pour lui en mettre une belle dans les valseuses; mais il ne voulait pas se salir les mains. La troisième manqua de le faire rire, un bon gros «  terrible providence » dans sa face, un vortex spatiaux temporaire innocemment posté derrière lui et HOP dans le mixeur.

    Il s'approcha comme un vautour de sa proie, entendant son horrible voix à nouveau lui adresser la parole. Un sourire narquois se dessina sur ses lèvres.*

    «  Ton pire cauchemar! » * répliqua t'il avec un sourire plus que carnassier. Non mais, il n'allait pas non plus lui souhaiter la bienvenue et copiner follement avec lui; alors que rien que le voir, ça l'énervait déjà. «  enfin, placé après la mort de l'autre greluche! »

    *aucune finesse, aucune délicatesse; du made in Thanatos. Il conservait son sourire mauvais:*

    « J'espère que tu as déjà rédigé ton testament! Parce qu'il se pourrait bien que le croquemort vienne enfin te gober d'un trait! »

    *Le Dieu de la Mort tendit son bras, clignant des yeux et prenant une mine surprise. Il avait eu une drôle de sensation et l'impression de ne plus rien voir pendant quelques secondes. Ah, c'était ballot! Vraiment l'instant parfait pour se trouver en difficulté! Il espérait que ce n'était pas le coup de son jumeau qui s'était réveiller en affolement et l'avait endormit. Mais, ce qui l'étonna d'avantage, c'est qu'il se vit lui même face à lui, son bras pointé devant lui :*

    ( Mais parole! Qu'est ce que je suis beau! Par contre, le déhanché, c'est à revoir!)

    «  Deux secondes, je te pris! » * répliqua t'il en entendant la voix de Seiya au dessus de la sienne; de quoi le surprendre d'avantage*

    ( Comment ça se fait que j'ai la voix du gamin?)

    *Il baissa ses yeux, pour tendre sa main et voir la peau légèrement bronzée*

    ( J'ai pas souvenir de m'être fait dorer la pilule ces derniers jours! Qu'est ce que c'est que cette mascarade!?)

    *Il leva la main, la passant dans ses cheveux, comme cherchant à replacer quelques mèches. Du genre, je fais attendre l'autre parce que je dois être impeccable avant le duel. Sauf qu'il ne comprenait pas une chose: Pourquoi diable se voyait-il en face de lui, alors que ça devait être le mioche qui devait s'y trouver? Et puis, comment ça se fait qu'il ne sent plus sa longue cascade? Il n'était pas du genre à se les couper trop court. Du plus, quand il pointa ses yeux vers une mèche , il put percevoir qu'il les avait brun; dû moins, qu'ils étaient, puisque lorsque le Dieu va dans le corps d'un autre, ceux ci blanchisses progressivement.*

    «  Si c'est un de tes abrutis de camarades qui me jouent un tour! Sache que c'est de pur mauvais goût! »* grommela t'il en entendant encore cette horrible voix de Seiya au dessus de la sienne.*

    *Et voilà que Thanatos cherche à présent sa longue toge noire maintenue par une ceinture en tissus, ne la trouvant pas. En fait, il réalisa qu'il se trouvait dans le corps de Seiya et en fut dégouté. Si il trouvait l'Auteur de la plaisanterie, il lui en ferait voir vertes et des pas mûres. Oh bon sang! Il lui en flanquerait des coups, le torturait pendant des heures, le violerait aussi, probablement le tuerait et soulerait son cadavre; bref, défoulerait sa divine fierté sur ce Bouffon. La colère du Dieu de la Mort dessina une grimace d'insatisfaction sur le visage qu'il possédait à présent et un grognement sort de ses lèvres.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]   Jeu 17 Fév - 1:08

En entendant la réponse du Dieu, il s'était douter, ça va être l'occasion de se défouler. Vive les baguarres, Seiya s'ennuyait ferme depuis plusieurs jours. Aimant se battre pour se surpasser, ça devenait terriblement mortel depuis que la guerre sainte contre Hadès avait cesser. Plus personne n'essayer de reprendre le flambeau. Il fit craquer ses mains et très légèrement sa nuque. Voyant Thanatos lever un bras, il se mit donc en position de défense lorsque bizarrement, il sentit son ame se balader et aller ailleur. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il se vit en face de lui. Ouvrant de grands yeux ébahit, il comprenait rien a se qui venait de se produire, pourquoi se voyait il en face de lui ? Il vit son bras tendu, il n'avait pas lever son bras pourtant, mais il remarqua que la peau était pâle. Pourtant, il était tout le tmeps dehors au Soleil a faire bronzette sur la plage, et étrangement, il se sentait sec alors qu'il sortait il y a peu de l'eau gelée. D'une voix inquiète et troubler, il dit alors :

_Bon sang, qu'est ce qui se passe ?

Bouche bé, il venait d'entendre la voix de Thanatos sur la sienne, mais qu'est ce que ça veut dire ? Il ne comprenait vraiment rien du tout. Puis, il vit une mèche argenter pendre devant ses yeux, il prit la mèche en main, fronçant les sourcils.

_Pourquoi j'ai les cheveux gris ? Les sentant en cascade, il s'exclama, et long ?

Pour en savoir un peu plus, il alla près de la mer, et vit son reflet dans l'eau, voyant Thanatos a sa place, il sursauta et pris de panique :

_MAIS QU'EST CE QUI SE PASSE ??? POURQUOI JE SUIS TOI ????

Entendant le Dieu râler, il se rebiffa :

_Mes camarades n'ont pas de tel pouvoir ! Levant l'index vers le ciel, il rajouta, et pourquoi pas un de tes Dieux là haut ? C'est bien leur style !

Mais oui, un Dieu devais s'ennuyait et a jeter se petit tour, mais alors, quel Dieu et comment faire pour revenir dans son corps ? Les habits qu'il porter, le démangeait, il n'arrétait pas de se gratter. Et en plus, il avait sacrément chaud, tout en enlevant les hauts, il lui dit :

_Comment tu fais pour ne pas avoir chaud là dedans ? Et en plus sa gratte !

Il se retrouva torse nu, et souffla de satisfaction en sentant le courant d'air froid. Bizarement, il avait une envie folle d'aller se baigner, sous les yeux de Thanatos qui se trouver dans son corps, il n'hésita pas un seul instant d'aller dans la mer, puis resortant tout mouiller, se dirigea vers Thanatos, pardon lui même.

_Bon comment on fait ? Je veux retourner dans mon corps !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]   Jeu 17 Fév - 2:37

    * Thanatos entendit une voix qui ne lui était pas inconnue parler dans son crâne, son visage, enfin celui du corps de poney, se déformant par la colère. C'était donc Dyonisos qui c'était éclaté à leur faire un sale coup? Ce Dieu du Vin, une des rares divinités qu'il supportait plus ou moins, en fait, juste pour son alcool. Mais, là, lui faire un coup pareil, en un instant où il aurait pu casser un certain chevalier qui avait blessé son orgueil, ça, il ne le permettrait pas. Le Dieu de la Mort dressa ce poing vers le ciel, ayant l'air d'un vieux fou disputant les nuages en alignant un pavé interminable de jurons; tous destiné à Dyonisos.*

    «  et bien, justement si! C'est un Dieu! Mais pas un des miens! Enfin, pourquoi tu dis de pareil bêtise? c'est mon jumeau qui a une lignée de morveux! Pas moi! Faut réviser ta mythologie! » * grommela t'il, plus qu'irrité que jamais.* «  et visiblement, on est coincé ici pour trois jours! C'est du signé Dyonisos! »

    *Sa Divinité tremblait de rage; faisant craquer les os de ces mains. Trois journées dans le corps d'une personne qui haïssait plus que tout, Trois jours à ne pas pouvoir ne serais ce que s'envoyer dignement en l'air – non mais ce n'est pas avec le corps de Seiya qu'il allait pouvoir dominer qui que ce soit-, trois jours probablement sans son jumeau – et ça c'était TRES dur, parce que mine de rien, il était très soudé à sa personne-; mais, qu'est ce qui était passé par la tête de ce abrutis d'alcoolique dégénéré? Et pourquoi lui? Maintenant?

    Et voilà que le poney qui se trouvait dans son corps d'emprunt osa critiquer ses étoffes divines. S'il avait pu, il l'aurait prit par la gorge et enfoncé à 6 pieds sous terre; mais , il n'allait pas s'auto infliger ce genre de dégâts.*

    « Je me sens très bien dedans! Ce sont des tissus nobles, crétin des îles! »

    ( Reste calme, tu te détends, tu regards le paysage et souffle un bon coup! Mais d'où il dévêtit mon corps divin? Qu'est ce qu'il lui prend!? Mais il est con ou quoi! On ne dévêtit pas une divinité comme ça! C'est elle qu'il s'en charge!)

    *veine*«  HEY! Mais rhabille mon corps tout de suite! » * répliqua t'il, en se précipitant sur ses vêtements pour pas que le sable ne les abimes.*

    «  Non mais ça ne va pas! Tu as bien de la veine que ce n'est pas mon véritable corps, sinon je t'en aurait foutu une belle! Correction! JE t'en FOUTRERAIS une belle et bien profonde, une fois mon corps récupéré! »

    *Thanatos croisa des bras et tira la tronche. Il regarda son corps mouillé, ces goutes d'eaux circuler sur son magnifique torse, onduler sur ses roses, sautiller sur ses cottes légèrement apparences et tomber. Oui, non! Ce n'était pas le temps de réveiller narcisse et de s'auto contempler. Surtout quand on sait que ce n'est pas juste le reflet de son miroir, mais qu'un mortel était dedans et faisait n'importe quoi.*

    «  et tu crois, vraiment, que ça m'éclate d'être dans ton corps!? Je n'arrive même pas à m'en détacher pour réintégrer mon corps divin...Si on est coincé pendant trois jours, il va bien falloir s'auto supporter!»

    et une veine se dessina à nouveau sur sa tempe rien qu'à l'idée de devoir vivre la vie de Seiya.*

    « Va falloir que tu m'expliques ton planning, minus... »

    *il marqua une pause et commença à énumérer les points qu'il était impératif à ne pas faire avec son corps en levant les doigts au fur et à mesure du décompte.*

    « On va être clair entre nous! Pas de contact avec femmes et enfants, je ne supporte pas ce qui est fertile et bruyant – à moins que tu veuilles redécorer le sol-! Fait pas de connerie non plus, mon jumeau peut parfaitement tout voir et pas envie qu'il apprenne ce coup bas de l'autre poivrot! Pas de bronsette! Je suis Dieu de la Mort, pas Apollon et c'est dans un cadavre où tu te trouves, même si en principe mon âme fait qu'il conserve ma beauté divine, je doute qu'il tienne longtemps sans ma présence, alors autant éviter les températures extrêmes si tu veux pas crever plus tôt que prévu! Oh et comme je doute que tu sois âme à être cannibale ou à boire du sang! Alors sache que je suis végétarien – c'est au cas où mon frère louche vers toi, enfin moi, bref, on se "comprends"-! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]   Sam 19 Fév - 4:56

_Trois jours ? ! S'exclama soudain Seiya, je ne supporterai jamais d'être dans ton corps trois jours !

Il tapa sa main sur son front, heum, sur le front de Thanatos. Rien qu'a l'idée de le supporter trois jours, le dégouta, qu'elle idée ! Franchement il en revenait pas de se tour farfelue, s'il avait l'auteur sous la main il l'étriperai, s'en ai certain ! Son planing ? Il en a pas vraiment, il vit au jour le jour. Tout dépend aussi de la météo. Il le regarda et laisser finir sa phrase, pour ensuite répondre a tout se qu'il venait dénumérer, car tout ce qu'il venait de lui dire, ne lui plaisait en aucun cas. Levant un doigt, il dit alors :

_Désolé, mais j'ai une soeur qui vit pas très loin, je vais également voire a l'orphelinat assez régulièrement pour apporter mon aide.

Levant un deuxième doigt, fermant les yeux, comme s'il était fière :

_Désolé, mais j'aime aller sur la plage et me doré la pillule au Soleil, a ton avie pourquoi mon corps est si bronser ?

Levant un troisième doigt, parlant toujours sur le même ton :

_Par contre, je suis quelqu'un qui aime la viande, j'ai horreur de manger de l'herbe comme des vaches, fesant une grimace sur le mot vache.

Si déja tout se qu'il dit le contrairie en peu de temps, qu'est ce que ça va être en trois jours ? Il vit alors Thanatos, faire une grimace comme si tout ce qu'il venait de lui dire lui plaiser pas, puis il lui parla du planing :

_J'ai des journées très charger qui commencent très tot, genre a quatre heures du matin. Pour que mon corps reste musclé, je fais énormément de sports ! Donc, a quatre heure debout, fouting pendant une heure a Rodario, ensuite trente minute sur la plage, après ça, comtempler de lever de Soleil. Puis un peu d'étirement, comme des pompes et autre. Normalement en se moment, je serai déja chez ma soeur, et ensemble on va a l'orphelinat pour les aiders. Et apporter des petits gateaux.

Marquant une pause, il devait se dire que sa soeur s'inquiéter déja pour lui en moment même. Puis continuant.

_On reste là haut jusqu'a environs deux heures de l'après midi, après celà, je retrouve mes camarades, Hyoga, Shiryu, Shun et Ikki. On se fait des petits combats entre nous pour passer le temps et s'entrainer. Lorsque je revient ici, il est déja environs sept heures du soir, alors je me fais un bon repas avec de la bonne viande ! Puis, j'ai trouver un petit boulot comme serveur dans un bar, où je travail de huit heure jusque minuit. Ensuite, je vais au lit, voilà mon planing.

Marquant encore une pause, il soupira lourdement en sachant qu'il ne respecterai pas tout ça, et que lui ne respectera pas le planning de Thanatos. Je sens déjà que ça va être trois journées horrible ! Pensa t il dans sa tête.

_Et toi ? C'est quoi ton planing ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]   Dim 20 Fév - 8:13


    «  Tu as une mémoire de poisson rouge ou quoi? Tu n'es pas dans TON corps, donc, tu ne peux pas faire les mêmes faits et gestes que celui que tu as à tes habitudes! Après! Si tu veux finir au bout d'une journée avec un corps qui empeste la mort, éventuellement que les bras tombent au sol et que tu ne te prennes pour une momie; c'est ton problème! Après tout, je l'ai volé à un malheureux mortel qui passait par là... »

    * Thanatos avait l'impression de se retrouver dans un cauchemars. Il se massa les paupières, à chacun des propos de Seiya; surtout après l'énonciation de son planning. Il aurait dû rester dans ses couettes ou embêter son jumeau. Et non, au lieu de ça, il allait devoir « jouer le rôle du parfait petit humain », le comble pour un Dieu de la Mort qui s'amusait à les écraser comme des petites fourmis. Et deux mots l'avait comme fait buguer sur place et tiré une grimace de dégoût.

    Commençons par le mot «  soeur ». Qui dit « soeur », dit femme, donc, pondeuse, soit la représentation de la fertilité. Thanatos avait des soeurs, mais jamais il ne s'était approché d'elles et à vrai dire, n'a jamais eu l'ambition de les croiser. Alors, devoir jouer le rôle du frère, il ne risquait pas savoir le gérer et n'irait pas chercher de mode d'emploi ou de manuel pour les nuls. Finalement, c'est la demoiselle qui allait tirer la grimace! Bon, d'accord, il savait à quoi ressemblait une femelle, vu qu'il était encerclé de nymphes, toutes aussi belles les unes que les autres. Mais, fort heureusement, toutes G.à.P ( gouinne à pédé pour les incultes des termes LGBT xD) et étaient plutôt là pour jouer les servantes que de chercher à le séduire. À vrai dire, les malheureuses qui ont osés trop le coller en ayant un but précis en tête ne sont plus là pour témoigner du motif de leur mort. Seulement, en aucun cas il était du genre à assumer un rôle de grand ou petit frère auprès d'une mortelle. Déjà parce que ce n'est pas dans les principes d'un Dieu de la Mort que copiner avec un de ces cafards; en plus, parce qu'il n'en avait pas la motivation et l'humeur, enfin, parce que ça devait être cette grogniace qu'il avait voulu torturer l'autre fois et ne se voyait pas être tout gentil mignon mimi avec elle. D'ailleurs, il était plutôt tenté de lui écraser un de ces pieds et savourer les craquements d'os, que de « l'aider ».

    Puis,  « Orphelinat », qui dit forcement «  orphelin », donc «  mioche », et pour être précis sous merde humaine-capricieuse-criarde-casse noisettes qui lui donnait des envies de jouer au lancé de nains. Les fistons à son frère lui avaient fait comprendre amplement que NON, il n'aimait pas les enfants et qu'en principe, il les préférait sage, silencieux, en décomposition pour faire du composte pour ses plantes. Alors, devoir, sous ce corps, assumer les fonctions d'un humain modèle qui adore sa soeur et ces enfants; mais il voulait rire? Thanatos éclata de rire nerveusement à cette pensé d'un Dieu de la Mort tout gentil et tendre avec des orphelins.*

    *veine*« non mais tu veux rire? » * rétorqua t'il avec dégoût.* «  tu ne crois sérieusement pas que je vais aller voir ta soeur et des gamins? Hey! Tu m'as pris pour une nounou ou quoi!? Faut demander à mon jumeau à la limite pour ça; il a un diplôme de puéricultrice avec ces quatre lardons!»

    *là, maintenant, tout de suite, il avait envie de retourner à Elysion, s'enfermer dans son temple et se faire les ongles jusqu'à ce que les jours passent et qu'il puisse réintégrer ce corps d'emprunt. Enfin, si Seiya n'avait pas fait le pitre avec et puis, ça serait étrange qu'un « chevalier de bronze » squatte son plumard.*

    « Tu n'as pas une idée de ce que fait un Dieu de la Mort? » répliqua t'il avec un sourire carnassier «  en principe, je me lève quand je le veux! Mes nymphes m'apportent mon petit déjeuné à même mon lit et c'est un de mes mignons qui s'occupe de me servir sagement! S'en suivit de quelques exécutions de mortels; dans d'atroces souffrances! Je laisse soin à l'autre gondasse pour les « mort heureuse »; puis, je fais un tour dans mon Royaume, pour voir si tout est en ordre, des fois je vais auprès de mon frère, il est du genre lève -très- tard et je te déconseille de le réveiller! Il peut se révéler pire que moi, quand il se lève du pied gauche! Enfin, en principe je suis juste chargé de veiller le temple d'Hadès, mais il m'arrive d'aller à la rencontre de son Altesse ou de certains de ces sujets! J'aime beaucoup taquiner le Juge Rhadamanthys!>>

    * Thanatos soupira. Dire qu'il avait prévu justement de le voir pour l'énerver et faire courir la Wyvern dans les couloirs. Un peu de sport de si bon matin et devant ses lieutenants; ça aurait pu le rendre d'une humeur divinement bonne, même s'il se serait fait botter l'arrière train par son Altesse pour avoir mis hors de lui l'un de ses meilleurs sujets.*

    <<Sans oublier que je dois m'entrainer à la Lyre de temps en temps, battre mon jumeau aux échecs, diner avec le soir - je ne mange pas de l'humain en sa compagnie, il a une sainte horreur du sang!- Oh, et ne réponds pas à ces éventuelles avances! On est juste des jumeaux soudés; il arrive des fois qu'à force d'alcool ça dérape un peu....Et comme j'ai une sainte horreur d'être dominé; autant refroidir avant que ça termine en conflit! surtout si tu veux passés au mieux ces jours! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]   Mer 30 Mar - 22:10

Seiya crut sentir soudainement le poids du monde sur ses épaules. Il voulut rire a tout ses propos, il s'y connait en rien a la vie d'un Dieu, ni même se servir des pouvoirs. Décidément, il imaginez ces personnage tout a fait autrement. Mais là, de se levait tard, de vouloir torturé des humains ? Il sentit ses poils se hérisser a tout ses mots, comment peut on être aussi cruel envers des humains que normalement un Dieu doit protéger ? Il n'en revient pas, écoutant sagement tout ce qu'il lui raconte, il se demanda vraiment comment ces trois jours allait se dérouler. Si déjà Thanatos ne fait pas se que le jeune fait d'ordinaire, pourquoi lui devrai s’exécute ? Il prit la paroles, essayant de rester calme.

_Bon écoute, déjà, je sais pas jouer de la lyre ou ni même jouer aux échec, ensuite, je m'amuserai pas a torturer des humains ! Mais qu'est ce que vous êtes comme Dieu a la fin ? Je n'en reviens vraiment pas !

Il fit une grimace, comment allaient ils s'en sortir ? Il soupira, puis pris une profonde respiration.


_T'as une idée de comment on va faire ? Si toi tu fais pas se que je fais dans la vie de tout les jours, je vois pas pourquoi je devrai faire se que tu fais !

Des humains passait autour, et remarquèrent les habits que porter Seiya dans le corps de Thanatos. Ils ouvrirent de grands yeux, surpris. Pégase, soupira lourdement.

_De plus, il se fait assez tard, et les personnes commencent a venir ! Bon, allons chez moi pour discuter sans être vue !

Il lui prend la main et se dirigez vers son appartement, montant les escaliers, voulu ouvrir en fouillant dans ses poches pour trouver la clé, puis réagit.

_C'est vrai, j'oublier, tu as les clé !

Il baissa la tête, pensant extrêmement fort, fait chier ! Vivement que ses journées passent, j'en ai déjà marre !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un réglement de compte vire au ridicule [Than/Seiya]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on aime on ne compte pas
» Reglement de compte entre filles
» Episode 67: Règlement de compte à Poke-Corral
» Règlement de compte à S.O.M.
» Réglement de compte à Orkville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gold Saint Yaoi :: Apéro-Dinatoire :: Apéro-Dinatoire Saint Valentin 2011-
Sauter vers: