forum yaoi consacré a st seiya NC-17
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ressucité par obligation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DeathMask
Maïtre Dépuceleur
Maïtre Dépuceleur
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/07/2010
Localisation : Là ou il peut faire souffrir quelqu'un

MessageSujet: Ressucité par obligation...   Lun 2 Aoû - 7:11

Ahhhh…. Que ce passe-t-il ? Ou suis-je au juste ? J’ai la tête comme une brique. Comme si j’avais une gueule de bois, ce qui ne peut pas être le cas, puisque la dernière chose que j’ai faite avant d’arriver ici, c’est mourir. Drôle de cuite, en tout cas… J’ai de la misère à ouvrir mes yeux, des sons déformés me parviennent de très loin. « (murmure) DeathMask (murmure) » Peut-être pas si loin que ça en fin de compte. On parle de moi ? Qui parle ? Je ne reconnais pas la voix. Je n’aime pas ça… Plus de questions plus les secondes avancent. En tout cas, ce qui est certain c’est que je suis de retour à la vie, encore. On m’a ressuscité ? Hadès ? Il m’a encore ramené ? Dans quel dessein cette fois ?

J’arrive à ouvrir péniblement les yeux. Je vois des formes humaines : un homme et une femme. La femme me semble familière. Ou ai-je bien pu la voir avant ? « Vous croyez vraiment que c’est la bonne chose à faire ? demande-t-elle, inquiète. » Cette voix… Athéna. À bine y regarder maintenant, oui c’est elle. Il faut avouer que j’ai pas eu l’occasion de la voir souvent... alors… J’ai le droit de ne pas la reconnaitre tout de suite. Mais de quoi ils jasent eux, au juste ? De moi, c’est certain. Mais sinon je ne comprends rien à rien. Minute, je vais leur demander. « … » Wow, c’était concret comme paroles. Je suis incapable de prononcer le moindre son. Mes cordes vocales sont figées on dirait… pas utile en ce moment. Mon corps non plus ne me répond pas. Bon et bien la seule option qui s’offre à moi en ce moment, c’est donc d’attendre et de faire le mort. Je suis rendu bon à ça, au nombre de fois que je l’ai perdue ma maudite vie. N’empêche, c’est qui le bozo avec qui elle parle ? Lui, il me dit rien du tout. Il a l’air sévère. « Athéna… gémit-il de douleur, même si aucune marque physique n’est sur son corps. Tu me peine à penser ainsi…

-Je me demande seulement s’il mérite ce sort, se défend Athéna. Père, comprenez mon point de vue… »

Père ? Wooo… C’est Zeus ? Quand même. C’est pas tous les jours qu’on le rencontre. Quoi qu’en vérité, je suis supposé être sans connaissance en ce moment, et donc ne pas le rencontrer. Ok, ouais, pas fameux comme situation. Mais je crois que je préfère être conscient sans lui parler qu’inconscient et ne pas savoir ce qui se passe ou ce qu’ils vont faire de moi, puisque ça semble être le sujet de discussion ici. Aussi con que ça puisse paraitre : « Je veux pas remourir encore. » Ou peut-être en fin de compte… Mais pour de bon cette fois, arrêtez de me prendre pour Jésus, j’en ai assez de ressusciter ! Athéna semble vouloir que je revienne à la vie en tout cas. Quelle gentill… (Gentillesse était le mot complet qu’il voulait dire) « Père, selon moi, il ne mérite pas ce que vous voulez lui accordez. Avec tous les actes qu’il a commis, je ne vois pas pourquoi il reviendrait. Ne le voyez pas comme de la méchanceté de ma part, mais comme une bonne action : j’ai peur qu’il fasse encore plus de mal aux gens sur Terre. Il ne se repentira pas de si vite. Laissez-le dans la mort. S’il vous plait ! » Quoi ? Non, ce n’est pas elle qui a dit ça pour vrai. Elle ne me pardonne pas mes actes ? C’est quoi cette histoire ? Ok, même mon armure me renie… mais c’est pas une raison. J’avoue que ça veut dire qu’elle ne me reconnait pas comme Chevalier… J’ai… la… tête… qui… tour-ne...

DeathMask perdit connaissance et ce fut pour se réveiller quelque heures plus tard. Devant lui, deux hommes. Il reconnu aussitôt Zeus et l’homme à son côté lui semblait un peu familier. Son aura probablement…

Bon, et maintenant ? C’est qui lui ? « Bonjour cher frère… sourit l’homme inconnu

-Hadès ? Qu’est-ce qui t’amène ici ? »

Hadès ? Génial… Qu’est-ce qui va encore m’arriver ? J’aurais dû rester dans mon Italie natale et vivre une monotone vie de marchand… Mais non, il a fallu que je m’embarque dans une méchante épopée en devenant Chevalier pour Athéna… Ça m’apprendra à vouloir une vie trépidante. Hadès pointe un doigt vers moi en disant tout simplement : « Lui. » Moi ? Il est ici pour moi. Il va me ramener en Enfer ? Et merde. Trop tard pour plaider ma cause, Athéna m’a déjà condamné un peu plus tôt. (Soupire) Bon et bien, il semblerait que mon sort est scellé et j’ai même pas eu mon mot à dire… « Quoi lui ? Je le renvoie dans la mort, avança Zeus.

-Cher frère, je le veux. Si Athéna le rejette de ces rangs, je suis près à ramasser ses vidanges et les ramener chez moi. »

Qu’est-ce qui est pire ? Travailler pour Athéna ou Hadès ? Chez lui, il y a Rhadamanthe… Quoi ? Non merci. Je préfère mourir dans d’atroces souffrances, plutôt que de travailler à la solde de ce Spectre. Ok, Zeus, tu dis non et tu me précipite la tête première dans le puits des âmes. Ok ? Ouais ? Merci ! « Je vais y réfléchir, Hadès… » Réfléchis-y très longtemps, ok ? Comme ça, il va peut-être m’oublier en court de route ! Hey (colère) ! Je ne suis pas une vidange, Hadès ! Va te faire foutre avec tes déchets ! Espèce de clodo qui fouille dans les poubelles des autres ! J’ai un soudain malaise… Je vais encore perdre connaissance…

Comme de fait, DeathMask retomba dans les limbes le temps que les acteurs devant lui changent et que de nouveau ce soit Athéna et Zeus. Le rideau de ses paupières se leva et la scène reprit. « Quoi ? Hadès veut prendre DM dans ses rangs ? Non, je ne peux pas permettre cela. Ce serait mettre une arme contre moi entre les mains de mon ennemi.

-Alors, Athéna ? Si tu ne le veux plus comme un de tes Chevaliers… Il n’y a rien qui empêche Hadès de se l’approprié pour lui. »

J’ai l’impression d’être un objet en ce moment. On me donne à l’un ou à l’autre. Cette offre est-elle acceptée ou refusée ? Vous le gardez ou vous l’échanger à votre voisin en échange de la sainte paix ? Moi hors du Sanctuaire égale un peu plus de calme pour tout le monde et plus aucun masque macabre sur les murs. J’en connais qui feraient une danse de la joie à cette idée… est-ce que je suis le dernier à se faire juger pour savoir si je reviens. Probablement… Je suis le moins important à ramener… On garde le pire pour la fin. « Si j,ai le choix entre le garder et l’endurer ou le laisser entre les mains d’Hadès. Je choisis de le garder. Au pire, je l’enferme dans un endroit scellé et on n’en entendra plus parler… s’amusa-t-elle sous le regard sévère de son père. Je plaisante. (soupire) Ressuscitez-le s’il vous plait, Père. Je le reprends comme Chevalier du Cancer.

-Ce sera chose faite. Une chance pour toi qu’il ne nous entend pas puisqu’il est dans les limbes de l’inconscience jusqu’au jugement dernier. »

Ouais, on va dire que je n’ai rien entendu. La salope. Elle voulait vraiment se débarrasser de moi ? Moi qui ai été Chevaliers pendant de si longues années... Ouais, ok, sous les ordres de Saga… mais c’est une autre histoire. Je vais perdre connaissance…

Aussitôt dit, aussitôt fait et DM sombra dans un coma divin dans lequel Zeus le plongea, le temps de l’envoyer sur Terre. Était-ce voulu, mais le fait est que DM tomba en chute libre dans l’eau près du Sanctuaire. Il revient à lui juste à temps pour ne pas se noyer et remonta à la surface.

(Crache de l’eau) Que... ? (Tousse à plusieurs reprises d’une toux rêche) Je suis vivant ? On dirait bien. Et cette fois, mon corps répond quand je le lui demande. Est-ce que je ferrais mieux de dissimuler ma présence ou non ? Mon Cosmos s’est réveiller de lui-même quand j’ai reprit connaissance. Bien essayer pour me tuer « par accident » tout de même ! Merci au moins de m’avoir évité une marche interminable en m’envoyant trop loin du Sanctuaire. Je suis juste à côté. Aoutch, il est un peu amoché tout de même quand on le regarde… Qu’est-ce que je fais maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 25
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Ressucité par obligation...   Mer 4 Aoû - 3:08

Selon Aphrodite, c’était un comble de s’ennuyer à mourir alors qu’on venait de revivre. Il avait beau avoir vu certaines personnes depuis son retour à la vie, lequel ayant été l’un des premiers, allez savoir pourquoi, Il avait l’impression qu’il ne s’était rien passé au sanctuaire depuis des lustres… Au-delà de la frustration naissante qui commençait à l’envahir, vu qu’il avait épuisé son quota de flemme pour les deux prochains siècles, c’était la sensation de manque qui le rendait apathique. Cela faisait plusieurs jours qu’il n’était pas sorti à la lumière assassine du jour. Ce n’était que l’ennui profond et l’ombre qu’un arbre bienveillant laissait trainer sur une pelouse encore fraîche qui l’avait convaincu de pointer le bout de son nez blanc dehors.

Son monde n’était pas complet, il y avait des éléments qui manquaient et qui le faisaient cruellement sentir. Il avait l’impression d’être en équilibre instable sur le ponton de la balance qui retenait deux coupelles de poids pas tout à fait égaux. C’était seulement en penchant son poids du côté le plus léger qu’il maintenait temporairement la barre à peu près droite. Mais ce subterfuge ne lui laisserait pas de répit tant qu’il n’aurait pas reposé lui-même les éléments manquants à leurs places respectives.

Son équilibre, à lui, ne tenait pas à grand-chose. Une simple conception qui lui permettait d’avancer. Une image qui le protégeait presque. Des amis pas trop intimes qui ne pouvaient pas sciemment le blesser… Et son partenaire de mission, qui malgré qu’il s’en défende, en savait plus sur le Poisson que le Poisson lui-même. DeathMask… DeathMask qui n’était toujours pas revenu. D’un côté il n’avait pas encore à subir son sarcasme et son humour douteux, ses lubies morbides et ses pulsions meurtrières… Mais d’un autre…
Aphrodite laissa balancer ses jambes au-dessus de la falaise qui surplombait la plage. Il avait à la main une de ses roses démoniaques, qu’il faisait tourner entre ses longs doigts fins. Les fragrances que lâchait la fleur au gré du vent de mer couvraient presque entièrement la douce odeur des oliviers et celle, plus âpre, de la mer.

Ses yeux d’azur restaient fixés à la beauté prodigieuse de son étrange compagne. Il lui sembla que plus il vivait en leur compagnie plus il leur ressemblait. Toujours plus beau avec les années – soit dit en toute modestie, mais il fallait être réaliste- aiguisant ses épines au fil des entrainements… Mais finalement tellement vulnérable face à qui savait glisser ses doigts aux travers de ses armes.

Il y avait quelques personnes qui, comme il le faisait avec ses magnifiques amies, avaient toujours fait fi de ses défenses les plus avisées et les plus agressives. Saga et DeathMask. L’un par sa douceur et son sérieux inégalable… L’autre par l’humour froid et l’implacable sarcasme dont il faisait preuve. Deux hommes aussi différents que le jour et la nuit…

Il ajusta la divine création de son cosmos dans les fils d’Ariane qui ornaient sa tête. Cette longue crinière d’un bleu de ciel sans nuage, qui lui descendait en ondulant délicatement jusqu’à la courbe de ses reins et dont une mèche venait de se perdre sur son épaule. Il la repoussa d’un geste de la main alors que son regard se portait en contre bas où une….chose ? Semblait vouloir s’extirper de l’onde… un rechapé de naufrage ? Ce n’était pas la saison pourtant… il plissa les yeux pour distinguer ce qui troublait le paysage qu’il s’était complu à admirer tranquillement.

Un cosmos… le déclic. Le chevalier des poissons sauta sur ses pieds. Enfin !! IL était revenu !! Il l’entendait vociférer en bas. De toute évidence il ne devait pas s’attendre à ressusciter là ! Sur le coup il eut envie d’esquisser une petite danse de la joie mais pas de temps à perdre. Il sauta avec légèreté sur les rochers calleux et abrupts, se laissant glisser de quelques mètres lorsqu’il le pouvait, et sauta à pied joint dans le sable. Et tout ça sans se salir. D’ailleurs quelle idée de s’habiller en blanc pour faire de l’escalade !

Il l’entendait crachoter dans l’eau salée, allez ! il allait l’aider un peu … mais d’abord les retrouvailles ! Il n’allait pas aimer ça mais tant pis, Aphrodite était trop heureux de le revoir en vie … quoi qu’un peu poisseux et mouillé… il pourrait faire des efforts ce crabe quand même.

Il lui arriva dessus en courant et se jeta à son cou en criant son nom. Le pauvre crabe se retrouva à nouveau couché dans l’eau avant qu’il ait le temps de comprendre ce qui lui était arrivé.

Nan mais franchement t’as vraiment que ça à foutre de prendre un bain de mer tout habillé à peine tu reviens ? T’es pas un crabe pour rien !! » Il rit de bon cœur « En plus tu m’obliges à venir me mouiller aussi ! T’exagères ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
DeathMask
Maïtre Dépuceleur
Maïtre Dépuceleur
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/07/2010
Localisation : Là ou il peut faire souffrir quelqu'un

MessageSujet: Re: Ressucité par obligation...   Mer 1 Sep - 7:06

Ok et maintenant ? Je déteste le goût de l’eau salée dans ma bouche ! Beurk, ark, yark… blebleubleuleuleuleu (ceci n’est pas le mot bleu mais l’onomatopée du gars qui a de l’eau dans la bouche)! Bon… je suis vivant, n’est-ce pas ce qui importe le plus en vérité ? Je suppose… quoi que d’un sens j’aurais probablement préférer rester mort. Je vais me lever et partir d’ici tranquillement. Si je suis pour me faire enfermer dans une cage ou une prison divine autant partir avant qu’Athéna ne mette son plan à exécution… Quand j’y pense, je pourrais simplement marcher loin d’ici et ne plus jamais y repenser. Ouais, bonne idée. Je fout le camp d’ici, je vais en ville et je deviens un noble travailleur honnête qui fait son quarante heures par semaine et je me fonde une famille tout ce qu’il y a de plus normale et je laisse tomber la vie tumultueuse de la Chevalerie. Ça sonne bien comme plan. Reste plus qu’à le faire. Qui aurait cru que moi, le fier Chevalier du Cancer, je me rabattrais sur l’idée attrayante de la simplicité ? N’empêche que j’ai fait ma part dans toute cette histoire et qu’il est temps pour moi de me retirer et de profiter de ma vie un peu.



C’est quand même ça qu’ils aient eu la décence de me ramener habillé. Au moins en marchant ça va sécher et j’arriverai en ville juste un peu fripé, mais ce n’est pas la mer à boire. En parlant de boire la mer, j’ai un goût de salé qui me reste au fond de la gorge et c’est franchement pire que désagréable. Ils ont voulu me tuer ! Je ne le prends pas. Pour les faire chier, faudrait que j’aille voir Hadès et dire : « Hey, je sais que tu me voulais dans tes rangs alors me voila mais à une condition : tu ne me mets pas sous les ordres de Rhadamanthe. » Ah, ça les ferait tous chier ! Et en quel horreur est-ce que le Seigneurs des Enfers veut de moi ? J’ai été plus qu’improductif lorsque j’étais dans ses rangs… Pour me punir ? Qui sait… Je le mériterais bien. Non mais Saga pis les autres se sont rendu chez Athéna, mais moi qui l’autre pas moyen de monter chez la Vache. On s’est fait mettre au tapis par le Mouton. Pas de quoi être fier. Juste d’y penser, ça me donne le goût de me pendre. Elle est où la corde ? Et c’est pas comme si j’avais vraiment un endroit où l’accrocher ici. Changement de sujet : comment je fais pour partir subtilement ici sans me faire repérer ? Téléportation à proscrire, c’est la pire bêtise que je peux faire ! À pieds en rasant les murs et en assommant trois quatre gardes au passage, selon les besoins. Ouep. On va faire comme suit.



DeathMask se leva difficilement et trop concentrer sur son plan n’entendit pas les pas d’Aphrodite qui accourait vers lui. Il avait la tête qui tournait. Le manque d’oxygène qu’il venait de subir se faisait ressentir. Son équilibre était plus que précaire. Et donc, lorsqu’Aphrodite lui sauta au cou, assurément DM se retrouva de nouveau au sol. La colère le gagna alors qu’il repoussait Aphrodite.



(en rage) Non mais c’est quoi cette affaire-là ?! Aphrodite, dégage de moi, lâche-moi maudite sangsue ! Non mais c’est quoi ton problème ? Tu me fais chier. Dégage, dégosses ! M’a t’étriper si tu continue. Pour qui tu te prends ?



Nullement réveillé et encore tout étourdi, il ne remarqua pas l’humour dans les phrases du Poisson et les prit donc au pied de la lettre, se sentant franchement insulté. Son visage de crispa de colère alors qu’il tentait de se retenir de lui sauter à la gorge. Il se contenta de sérer des dents.



-Personne t’a demandé de t’amener, de venir me faire chier à la seconde même où je reviens, hen ! Non mais sérieux, pas moyen que je reprenne vie sans qu’elle soit déjà gâchée. Merci ! Je te déteste.



Non mais c’est vrai! Je reviens et déjà il y a quelqu’un pour venir m’énervé et me mettre en colère. J’aurais préférer rester mort je crois bien. Bon, là mon plan est foutu parce que quelqu’un sait que je suis en vie, alors que j’aurais préférer rester mort pour tout le monde. Bon, me reste plus qu’à me trainer les pieds jusqu’à mon Temple et m’y laisser crever ! Ça fait suicidaire, mais rendu où j’en suis… J’ai pas le goût de revoir les autres Chevaliers… Je les apprécie pas vraiment en vérité. Le Mouton je lui en veux encore de m’avoir tuer si facilement, la Vache... je l’apprécie pas plus que ça, nos personnalité ne vont pas ensemble. Le Grumeau, maintenant qu’il est redevenu Saga je le respecte plus vraiment, je préférais sa personnalité méchante, plus proche de mes valeurs. (Sourire en coin) Ma sauter ma Maison, parce que… Bon le Chat ? Problème commun à la plus part de la Chevalerie : trop tourner vers Athéna et aussi trop tête de mule. La Viarge, c’est juste Shaka, il y a pas de mot plus juste que ça. Lui et son air de je suis meilleur que vous. Je lui rentrerais volontiers la tête dans le sable. Sinon, la Balance, je m’en balance d’elle de toute façon. Et merde, je vais pas continuer à me faire chier en me rappelant des gens que j’aime pas. Je suis pas maso quand même.



-Qu’est-ce tu me veux? Lança-t-il quelque peu rageusement à l’autre Chevalier. T’as rien de mieux à faire de ta vie que ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 25
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Ressucité par obligation...   Mer 15 Sep - 9:17

Aphrodite était à cheval sur le chevalier du cancer, fier comme un paon. D’ailleurs il ne lui manquait plus que la queue en panache pour devenir le chevalier de ce magnifique oiseau. En version albinos peut être, au vu de ses vêtements.

Apparemment son humour n’était pas passé tant pis. Il tira sur un bras de l’Italien pour le redresser en position assise, toujours en restant installé sur ses cuisses, et passa ses bras autour de son cou dans une étreinte affectueuse.


- « Je plaisante Kraby, tu as laissé ton humour en enfer ?

Il essaya de ne pas tiquer sous les reproches et resta collé à lui comme une sangsue. Ce n’était pas un crabe aigri qui allait lui faire peur, d’autant qu’il savait parfaitement que le Cancer ne le détesterait pas bien longtemps, et puis il était trop heureux de le revoir pour se laisser décourager par quelques jérémiades.

- « Moi aussi je suis content de te revoir »
déclara-t-il en l’embrassant généreusement sur une joue salée et amère.

- « Et je t’aime aussi » Ajouta-t-il en lui ébouriffant les cheveux.

Pfff ! Décidément, son compagnon était de bien mauvaise humeur ! Peu importait ! Il ne se laisserait pas décourager. Il s’écarta un peu du torse de son compagnon pour pouvoir lui adresser un regard chafouin dont il avait le secret.

- « Figure toi que nous n’avons précisément RIEN à faire de notre vie en ce moment précis, à part profiter pleinement de notre nouvelle pseudo liberté. Alors comme tu m’apparais sous le nez, je ne vais pas me priver pour te faire égayer ma journée. »

Avant même qu’il puisse répondre quelque chose à ça, Aphrodite se releva, essora sommairement ses vêtements blancs trempés comme des soupes et qui laissaient donc voir en partie la plastique de leur propriétaire, et tira à nouveau sur le bras de son rital favori pour le relever. Celui-là allait avoir besoin d’un bain en règle ! Il n’était pas beau à voir avec son teint de tout-juste-revenant, ses cheveux emmêlés par l’écume, ses yeux rougis par le sel et sa subtile odeur de crustacés. Hmmmm vive la Méditerranée…. Eurk !

- « Allez viens il est temps que tu retrouves ta maison et plus particulièrement ta baignoire…. Ils ne sont pas super futés ces dieux, ils ont essayé de te tuer à peine étais tu revenu ou quoi ? te faire réveiller sur le rivage ! non mais franchement ! »

Il se retourna un instant, soucieux.

- « Tu veux que je nous téléporte à ton temple ? ça sera moins fatiguant. »
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
DeathMask
Maïtre Dépuceleur
Maïtre Dépuceleur
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/07/2010
Localisation : Là ou il peut faire souffrir quelqu'un

MessageSujet: Re: Ressucité par obligation...   Dim 5 Déc - 10:07

*Est-ce que je t'ai demandé ton avis ? Non. Tu sais que tu viens de foutre en l’air tous les plans que j'avais faits entre le moment où je suis revenu et celui où tu m’as dérangé ? Je suppose que non, t'es trop innocent pour ça. Je déteste ta bonne humeur en ce moment, si on compte que moi je suis plus que de mauvaise humeur, je suis même, je dirais, d'humeur massacrante. Si je te disais tout ce qui vient de m'arriver, je crois que tu ne me croirais même pas. Tu te mettrais à rire et tu me dirais simplement que je mérite un bain. J’admets que sur ce point t'as pas tord... Mais n'empêche.*

-Si tu savais Aph... Non, je dirais plus qu'ils sont futés, mais qu'ils ont négligé mon instinct de survie.

DeathMask se mit donc en route, suivant le Chevalier du Poisson, regardant le sol pour donner un coup de pied dans le plus de roches possible, manière qu'il venait de trouver pour évacuer sa rage. Oui, il était fâché qu'on essais de le tuer et qu'en plus on l'empêche de faire de sa vie qu'il peut bien en vouloir. Lorsqu'Aphrodite s'arrêta et se retourna vers lui, le Cancer n'en eu aucune idée alors il entra mollement en collision avec son frère d'arme. Il fit un pas vers l'arrière, effet de rebond dû au choc de leurs corps. Il leva un œil morne et furieux sur Aphrodite et soupira. La demande entra dans son oreille pour atterrir dans son cerveau. Non, il voulait marcher, ça allait surement lui calmer les nerfs. Il détestait l'échec et là il venait d'en essuyer un sur des actes nobles. C'était à n'y rien comprendre.

-Nah, je vais marcher. Tu peux y aller si tu veux en te téléportant, mais j'ai envie de prendre mon temps. Pourquoi me pressé vu que j'ai rien d'autre à faire dans ce Sanctuaire. La vie y semble bien ennuyante depuis le retour à la vie...

*Je vais rentrer à mon Temple et on verra ensuite. Je me demande depuis combien temps cette morue peut bien être de retour. Il à l’air de s'ennuyer à n'en plus finir. S'il n'avait vraiment rien d'autre à faire que guetter mon retour, ça en dit long sur les activités à faire ici. Bah, il doit passer son temps à faire du jardinage dans ses fleurs. Est-ce qu'elles ont repoussées ? Aux dernières nouvelles elles avaient été détruites lors de la Guerre du Sanctuaire... Bon, pour passer outre cette colère qu'engendre la pensée de cette Guerre, je vais négligemment rouler des yeux. Voila, c'est fait et ça va mieux maintenant. C’est fout ce que ce simple mouvement peut aider à évacuer certaines émotions négatives ! J’aime bien, une chance que je l’ai appris rapidement il y a longtemps !

Mais ça fait chier ! On veut pas de moi, on essaie de me tuer et maintenant on me fait regretter que ça ait pas marché ! Ras le bol, j’en ai ras le bol ! Je me retourne un instant vers Aphrodite et soupire. Je suis pas obliger de le faire payer mon malheur. Je fais deux pas vers lui pour écourter la distance entre nous. Je lève les yeux au ciel avant de lui faire un maigre sourire.*

-Ils se sont peut-être dit eux aussi qu’il fallait que je me lave ! (rit doucement) Et alors pour faire plus rapide ils m’ont envoyé dans la mer. Mais sont trop cons pour savoir que ça lave pas très bien ! Allez viens qu’on retourne à mon Temple que je cesse d’être le monstre du Locke Ness que je suis et que je redevienne DeathMask du Cancer à la place ! Pas si pire comme idée, non ?

*Je me remets en marche vers les escaliers du sanctuaire, trainant toujours un peu mes pieds dans le sable. Je vois pas pourquoi je devrais lui faire subir inutilement ma mauvaise humeur sur la base qu’il arrive simplement au mauvais moment. Je trouverai bien d’autres meilleures occasions pour le faire chier un peu, celle-ci n’en vaut pas encore assez la peine! Il va bien finir par faire quelque chose de bien plus énervant que je vais pouvoir utiliser comme raison pour lui déverser ma rage dessus ! C’est qu’une question de temps. Retourner à mon Temple saint, me faire couler un bain et ratatiner dedans ! La classe ! (Sourit à l’idée) Euh… Je me demande si mon Temple a été réparé depuis la Guerre contre Hadès…*

DeathMask se tourna vers Aphrodite et, un point d’interrogation au milieu de la face, il lui demanda si son Temple avait été remit en état. Il ajouta que si ce n’était pas le cas, il lui serait impossible de pouvoir prendre un bain ou simplement pouvoir y dormir. À lui-même, il s’interrogea quant à savoir si les visages de ses victimes se trouvaient toujours dans le Temple. Si c’était le cas, ils devaient être encore plus déformés à cause des destructions que le lieu avait subies.


Dernière édition par DeathMask le Dim 13 Mar - 11:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 25
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Ressucité par obligation...   Mar 22 Fév - 1:30

Je l’aide à se relever. Son instinct de survie ? Après toutes ces missions suicides pour aller buter des mecs à droite et à gauche … on aurait pu croire que le nombre d’échecs était assez réduit pour que son instinct de survie soit parfaitement établi… enfin ne critiquons pas la logique des dieux, on va finir par s’attirer leurs foudres. Cela va faire un peu cliché, mais je suis tellement heureux de le revoir que là tout de suite, j’ai envie de lui sauter au cou et de lui rouler une pelle… mais je sais que l’attention ne sera pas appréciée à sa juste valeur.

C’est le problème quand on est ami avec des rustres comme Di’Mi’ (à comprendre DeathMask), quand on veut faire passer des idées tendres, elles sont souvent rejetées et occasionnent des réactions du genre insultes, fuites, menaces etc... Bref rien de bien enviable.

-« Bah… ils ne sont pas bien malins. Mais ce sont des Dieux, on le savait déjà. »

Il a l’air vexé. Il est mignon quand il boude. De la même façon je renonce à aller lui tirer les joues pour le faire sourire, mais je risque un peu trop de me faire envoyer promener. Je regarde les pierres me dépasser au fur et à mesure qu’il shoote dedans et je réfléchis une minute… j’oublie quelque chose d’important je crois… Il me percute, il veut marcher. Très bien, marchons… Je suis sûr que j’avais quelque chose à lui dire à son retour… mais quoi ?

« Eh bien, tout le monde a trouvé de quoi s’occuper, entre les réparations des différents temples, Mais je t’avouerai que moi, une fois mon jardin revigoré, Je n’ai plus grand-chose à faire… Surtout que les « golds » et les « renégats » sont assez mal à l’aise les uns avec les autres… alors imagine un peu avec nous… Camus me tire encore plus la tronche… Sympa le voisinage… Et puis en haut il y a Saga qui a repris ses fonctions en attendant le retour de Shion et qui pleurniche sur ses erreurs passées… La joie. Donc je me suis occupé tout seul depuis mon retour, il y a trois semaines, mais je commençais à désespérer de te voir revenir ! »

Je l’écoute reprendre un peu d’entrain, il n’a pas tort, il a VRAIMENT besoin d’un bon bain chaud… et de préférence avec des huiles essentielles, parce que je doute que les relents d’algues et de sel se contentent d’eau et de savon pour accepter de s’en aller… Il sent la mauvaise marée. Et moi aussi vu que je suis allé me coller à lui dans l’eau.

D’ailleurs en parlant d’algues… Il lui en reste dans les cheveux. Je tends la main et lui enlève une de ces horribles plantes visqueuses et noires qui ne ressemblent à rien. C’est juste répugnant, je la jette plus loin avant de lui réarranger ses cheveux. Par tous les dieux ce n’est pas humain de laisser un homme aussi beau que mon Italien dans un état pareil.


- « Ah… héhé… oui voilà je me disais bien que j’avais oublié quelque chose… en fait… Ils ont réparé le temple de Shaka… Mais les travaux du tien viennent seulement de commencer dans le tien… Il a été… euh… rasé …par les attaques de Saga et de Shaka pendant la guerre d’Hadès… Il ne reste plus que des colonnes… Il n’est pas habitable… »

Je me frotte nerveusement la tête, ça ne doit pas être facile à encaisser… Après tout, chacun d’entre nous tient à son temple, à sa façon bien sûr, mais c’est notre maison. J’hésite un moment, puis je reprends la parole avec un sourire aimable. J’espère juste qu’il ne va pas me faire regretter ma proposition.

- « Tu peux venir habiter au temple des poissons, tu sais ? Tu es le bienvenu chez moi, en attendant de récupérer ton temple. »
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
DeathMask
Maïtre Dépuceleur
Maïtre Dépuceleur
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/07/2010
Localisation : Là ou il peut faire souffrir quelqu'un

MessageSujet: Re: Ressucité par obligation...   Dim 13 Mar - 14:45


DM laissa la main d’Aphrodite s’occuper de remettre de l’ordre dans ses courts cheveux. Oui, il se doutait parfaitement qu’en ce moment il devait avoir une tête plus que horrible à voir, mais en même temps ce n’était nullement sa priorité. Celle-ci était davantage de 4rentrer chez lui, se laver, relaxer et retrouver un calme intérieur des plus agréables. Cette résurrection plutôt brutale n’aidait en rien son tempérament colérique ; ça lui avait mis pire que les nerfs à vifs. Il sentait qu’à la première frustration il allait péter un câble et crier des insanités. Alors vivement cette détente qu’il puisse descendre le niveau de frustration sur son baromètre intérieur. L’échec, la contrariété, l’imprévu étaient trois choses qui avaient un impact monstre sur sa mauvaise humeur.

Alors qu’Aphrodite continuait à le débarrasser de ces nouvelles amies qu’étaient devenues les algues, il soupira. Il lui semblait que son existence ne rimait plus à rien maintenant… Il leva les yeux vers Aphrodite lorsque ce dernier lâcha sa chevelure. Il leva un sourcil interrogatif, questionnant son partenaire de mission quant à la raison de cette expression un peu mal à l’aise. Il n’eut pas attendre bien longtemps, ou en fait oui, un peu trop, étant donné que le Poisson tourna un moment autour du pot avant de lui avouer une nouvelle des plus catastrophiques : pas de Temple ! Pas de Temple, pas de maison, pas de bain, pas de calme, pas de regain de patience, pas d’humeur tolérable… Son sang ne fit qu’un tour dans ses veines et son cerveau congestionna de haine. Son visage devint momentanément neutre, un de ses main vient se placer en poing devant sa bouche, il agita nerveusement ses doigts avant de ne lever que l’index, de refermer sa main, puis de faire quelques pas loin d’Aphrodite. Il resta dix secondes sans bouger, sans dire mots, puis explosa littéralement de rage. Il poussa un cri d’une profondeur et d’une force à n’en réveiller les morts. Les muscles crispés à l’extrême, il haleta un moment pour retrouver son souffle, suite à quoi il retourna tout naturellement vers Aphrodite et lui sourit avec haine. Son sourcil droit tressautait de manière incontrôlable.

-Je vais très bien…. lança-t-il en pinçant les lèvres de mécontentement.

Il se passa les deux mains sur le visage puis dans les cheveux en grognant lassitude. Décidément, tout allait de travers en ce moment. Au moins, c’était Aphrodite qui l’avait « repêché » et non pas un Gold…

*Au moins, en effet… mais en même temps si ça avait été quelqu’un d’autre, je me serait généreusement permis de le frapper de manière tout à fait gratuite et agréable ! Je suis en colère. Je trouve que cette phrase manque de pugnacité ! Elle ne traduit pas du tout ce que je ressens…. Pourquoi est-ce qu’il n’y a pas de mot assez fort pour exprimer tout ce « sentiment », cette « impression » qui m’habite en ce moment ?

Qu’est-ce que je fais ? Est-ce que j’accepte sa proposition ? Vivre au douzième… C’est loin, c’est à côté de Camus et du Pope.. Je pourrais aller taper sur Saga de manière sympathique… Je n’arrive pas à croire qu’il peut vraiment être en train de se lamenter alors qu’il est Grand Pope ; on s’est battu pour qu’il garde ce poste… Fait chier ! Elle est où sa personnalité maléfique pour lui remettre les pendules à l’heure ? C’est ce qu’il voulait, être Pope, et maintenant qu’il l’a LÉGALEMENT il trouve le moyen de chialer sur son sort ! S’il est pas content, je vais la prendre sa place moi!... (silence) Ou peut-être pas… Je me vois pas Grand Pope, ou du moins pas dans un système de pensées comme celui dans lequel on vit au Sanctuaire, dans un plein de paix et d’amour… Non, ma gouvernance et cette idéologie, on ne va pas ensemble… Je me connais assez pour savoir que j’intègrerais un règne de terreur et de dominance, plus intense que ce lui dans lequel on aurait pu être plongé à cause de Saga à l’époque… Ce temps me manque…Ouais ! J’avais une maison dans le temps !

Faut que j’arrête de penser à tout et n’importe quoi… Je dois trouver ce que je vais faire dans le moment présent… Probablement accepter l’offre d’Aphrodite. J’ai pas trop le choix de toute façon. J’ai pas vraiment envie de rebâtir mon Temple moi-même. Non merci !*

Le Cancer secoua la tête un moment avant de se masser le cou d’une main. Se détendre un peu. Il eut un sourire en coin.

-Ouais, d’accord. J’accepte l’invitation, mais tu sais que c’est à tes risques et périls.

Il se passa la langue sur les lèvres, il goûtant la saveur salée qui résultait de son passage dans la mer. Il avança vers Aphrodite et son nez se retroussa de dédain. Il passa ses doigts dans les cheveux emmêlés du Poisson avant de lui tirer le bout de la langue en souriant.

-Tu sais que tu représentes bien ta constellation en ce moment avec cette odeur que tu dégages ? J’espère que t’as assez de savon pour deux, parce que j’ai l’impression qu’entre nous c’est toi le pire avoir après cette saucette imprévue.

Il fit quelques pas vers le Sanctuaire, souriant, s’amusant lui-même de ce qu’il venait de dire à son coéquipier.
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Lene Nyström
Lene Nyström
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 25
Localisation : 12ème temple sans ascenseur ^^

MessageSujet: Re: Ressucité par obligation...   Lun 14 Mar - 23:04

Suite au temple des poissons

Sushis, Sashimis et Surimis
Revenir en haut Aller en bas
http://stseiya-yaoi-jdr.monempire.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ressucité par obligation...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ressucité par obligation...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dates pour l'obligation des clignotants et le rétroviseur
» forum gratuit, inscription gratuite sans aucune obligation
» Assassin's Creed Brotherhood III - [Xbox360/PC/PS3]
» [22.12.08] Noyade à l'hôtel Explorer
» Obligation de louer la Médiabox chez Cablecom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gold Saint Yaoi :: Grèce :: Coins reculés :: La Plage-
Sauter vers: